Anne-Sophie Pic : « Depuis 2009, la Suisse m’inspire divinement »

Anne-Sophie Pic : « Depuis 2009, la Suisse m’inspire  divinement »

« Pour les nouveaux menus, Je dois me mettre en situation d’être inspirée » ©Emmanuelle Thion

Anne-Sophie Pic, la cheffe la plus étoilée du monde, l’espère aussi : Noël doit rester une fête, coûte que coûte. En cadeau, elle nous glisse la recette familiale du soufflé glacé au Grand Marnier.

Elle reprenait les cuisines du restaurant familial en 1997, à Valence. Aujourd’hui, Anne-Sophie Pic est la femme cheffe la plus étoilée du monde. A la tête d’un véritable groupe, elle possède des restaurants à Londres, à Paris, à Singapour, à Valence et le fameux Beau-Rivage Palace, à Lausanne. Le rêve de tout amateur de grandes tables.

Le premier confinement, ce printemps, elle l’a vécu comme chacun : une sidération, puis une transformation lente et nécessaire du quotidien. Aujourd’hui, la cheffe triplement étoilée tente de faire de ce deuxième retrait forcé une vraie source d’inspiration. Créer différemment, en pensant passionnément à ses clients, bien sûr, mais aussi aux siens, qu’elle voit, ces jours, un peu plus que d’habitude. 

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous