« Le Paléo des débuts a été inspiré fortement par Woodstock »

Daniel Rossellat, 65 ans, raconte à quel point les valeurs de Woodstock ont guidé ses premiers pas de directeur de festival. Il revient aussi sur le rôle essentiel de celles-ci dans les mentalités, ces cinquante dernières années.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous