OPERATION PORTE PLUME, la lettre de ta mamy Elisabeth

©DR


L'opération spéciale Porte Plume est lancée. Pour rester solidaire et unis, générations vous invite à écrire à vos enfants, petits-enfants et à vos proches. Vos lettres seront publiées sur notre site et dans le magazine en signe de soutien et de solidarité, dans cette période particulière de pandémie. Merci à tous ceux et toutes celles qui nous écrivent!


 

Leysin, le 14 avril 2020.

 

Bonjour chère demoiselle,

Déjà quatre mercredis sans se voir et je crois qu'il y en aura encore davantage à venir. Ta jolie frimousse et ton sourire malicieux me manquent, mais je devrai attendre patiemment que ce vilain virus s'éloigne avant de te faire un gros câlin. Toi aussi dois te réjouir de notre future rencontre.

On s'entend bien, toutes les deux ! Même si le confinement s'assouplit, je pense que les rassemblements seront encore à éviter pendant un moment. Mieux vaut être prudent. Je sais que tu es raisonnable, mais j'imagine que ça doit être dur pour toi de voir les places de jeux fermées, tes copines qui ne sortent plus, ta trottinette au repos. Quelle chance que le facteur travaille ! J'ai pu t'envoyer un peu du matériel de bricolage que tu avais ici. Ton appel téléphonique m'a confirmé que j'avais eu une bonne idée ! Je rachèterai de la peinture, elle avait un peu séché, je crois que les tubes ne supportent pas de patienter trop longtemps. Pour Pâques, pareil : merci à la poste. Ta maman a trouvé un coin de verdure désert, non loin de chez vous, pour cacher les chocolats et les petites bricoles qui marquent ce jour de fête. Au moins, la tradition a été respectée mais je n'ai pas eu la joie de te voir chercher, et surtout, découvrir !! Vous vous aérez un peu en famille, c'est possible et même indispensable.

Quoique... Entre le covid dont il faut se méfier et ton allergie au pollen, le mieux est encore de rester chez toi, dans la peau d'une petite princesse qui ne doit pas quitter son château ! Kiki-chien et son copain me font sortir. Tu imagines comme je suis contente de ces balades ! D'autant que la nature est magnifique après l'hiver. Travaille bien pour l'école, ma petite Kayla. Il est important d'apprendre. Je trouve magique que tout soit si bien organisé pour faire les leçons à domicile. Quand j'avais ton âge, je n'aurais pu suivre le programme scolaire comme tu le fais.

L'ordinateur et la tablette n'existaient pas ... Mieux ! Il n'y avait ni téléphone, ni TV chez mes parents. Tu vas me demander en rigolant si j'ai connu les dinosaures! Non, non ! Je trouve juste que les progrès ont été rapides, du nouveau chaque jour, du bon, du moins bon. Il faut s'adapter, suivre le mouvement, le temps passe vite ! Te souviens-tu que tu m'as dit «Tu es vieille, mamy, mais tu fais jeune, et tu es la plus gentille de tout l'univers»? Tu vois, je n'oublie pas ta jolie remarque, et je suis fière et heureuse d'avoir une adorable petite fille comme toi. Je devrais plutôt dire: une adorable arrière-petite-fille comme toi ! Je t'embrasse aussi fort que je t'aime, demoiselle Kayla. A bientôt – par lettre, par sms ou par téléphone. Ce n'est pas un vilain virus ébouriffé qui va nous empêcher de communiquer !

 

Elisabeth Marchand, Ta mamy.

 

COMMENT NOUS ÉCRIRE? 

  • Par écrit, à: Magazine générations, rue des Fontailles 16, 1007 Lausanne
  • En mail: contact@generations-plus.ch (objet: ma lettre)

0 Commentaire

Pour commenter