OPERATION PORTE PLUME, la lettre d’Hélène

©DR


L'opération spéciale Porte Plume est lancée. Pour rester solidaire et unis, générations vous invite à écrire à vos enfants, petits-enfants et à vos proches. Vos lettres seront publiées sur notre site et dans le magazine en signe de soutien et de solidarité, dans cette période particulière de pandémie. Merci à tous ceux et toutes celles qui nous écrivent!


 

Lausanne, le 30 avril 2020

 

Ma chère petite-fille,

Une chauve-souris et un pangolin ont donné naissance à un virus invisible

A l’autre bout du monde.

Couronné, méchant cependant,

Il peut nous affecter tous, car

Nous faisons partie d’un même monde.

Il nous oblige à rester cloisonnés.

Et m’empêche de te voir, ma petite Dorothée.

Je dois garder les distances,

T’entendre à l’autre bout du fil, te regarder sur l’écran,

T’imaginer, c’est tout.

La vie devra changer au terme de cet hôte virulent.

Il faudra que chacun respecte la nature, les plantes, les animaux.

Toi, Dorothée, qui soigne si bien tes chats : Pistache et Réséda.

Tu le fais sans faille, avec amour et le même élan.

Il faudra dorénavant, acheter à l’épicerie du coin,

Ne pas manger de fraises à Noël.

Tu attendras, ma chérie, la cueillette à la ferme.

Et tu te régaleras dur la fraiseraie.

En attendant, je pense à toi, ma petite bien-aimée.

Je rêve du jour où je pourrai te serrer dans mes bras.

En entendant, je ne trouve pas de sens à ce virus

Qui cavale chez nous et nous sépare si longtemps.

Qui nous oblige, par contre, à repenser notre vie.

A ne plus polluer, à revoir nos projets,

A prendre le train pour nous évader

Pour redécouvrir notre beau pays.

En attendant, ma petite chérie,

Continue à gâter Pistache et Réséda.

J’ai hâte de te voir sauter dans la prairie,

D’entendre ta voix, tes rires, tes éclats,

De te faire la bise comme autrefois.

Ta Grand-Maman
Hélène Gessaga-Zufferey

 

 

COMMENT NOUS ÉCRIRE? 

  • Par écrit, à: Magazine générations, rue des Fontailles 16, 1007 Lausanne
  • En mail: contact@generations-plus.ch (objet: ma lettre)

 

0 Commentaire

Pour commenter