Tofu, aubergine et sauvons la planète!

© iStock

Les choux, on fait un barbecue dimanche ?

— Mais mamaaan !
— Quoi, c’est pas une bonne idée ?
— Enfin Mamannn ! Tu le sais bien, on ne mange plus de viande ! !
 

Alors, je me souviens des côtelettes d’agneau de l’oncle Yves qu’il faisait griller pour toute la famille, avec plein d’herbes et de moutarde, sur les pentes de Siviez.
Je me souviens de Bon Papa qui épluchait les cervelas avec son Opinel et qui nous emmenait dans les bois, en dessous de Saint-Cergue, pour trouver le bon bâton pour les embrocher. Je me souviens de l’odeur du poulet grillé de Bonne Maman, de son sourire lorsqu’elle nous ouvrait la porte en nous disant : « C’est bientôt prêt. »
Je me souviens comme on était heureux, et surtout insouciants. On trouvait tout cela si bon. On ne pensait à rien, si ce n’est qu’à rigoler, à manger le poulet, à se noircir les dents avec les baguettes du cervelas et à laisser un peu de viande sur les côtelettes, pour les donner à Aarasse, le berger allemand de l’oncle Yves. On ne pensait pas du tout à la vie du petit poulet ou de l’agneau.
Alors, dimanche, avec les enfants, on a grillé du tofu, des courgettes, des aubergines et des champignons. J’ai essayé de mettre autant d’amour dans le tofu que Bonne Maman dans son poulet, mais je n’y suis pas arrivée, c’était mission impossible. Mais, c’était bon, et on a bien rigolé. J’ai réalisé que, en fait, moi aussi je ne mangeais plus trop de viande, à cause, pardon grâce à mes enfants qui me font régulièrement la morale « parce qu’il n’est peut-être pas encore trop tard pour sauver la planète ».

De temps en temps, je me dis que ce n’est pas si mal quand mes enfants font mon éducation. De temps en temps. Parce que je continue de hurler tous les jours : « Les enfants, la lumière est allumée aux toilettes ! »

Brigitte Rosset

0 Commentaire

Pour commenter