Les petits écrans

©DR

Allo ? la chronique par Marlyse Tschui

Il y a deux ans, j’ai acheté un nouveau téléphone parce que l’ancien avait rendu l’âme. Il était mort de chez mort, au point que le réparateur n’a même pas pu sauvegarder mes photos et mes numéros de téléphone. La cata. Je sais, j’aurais dû stocker tout cela sur le cloud ou sur un disque dur. Mais zut, à mon âge, on n’a plus envie de prises de tête. Je voudrais que tout soit simple, solide et durable. Je voudrais qu’on ne me casse plus les pieds avec WhatsApp, Skype et autres Tweets. Ne le dites à personne, mais la seule application qui m’intéresserait sur mon téléphone, c’est le GPS… et je n’ai pas encore réussi à l’installer. Je devrais suivre un cours organisé par générations, mais au fond de moi, bêtement, je résiste.

Quand on est une mamie, on a le droit d’être ringarde, non ?

Si l’un de vos enfants vous fait gentiment remarquer que votre téléphone date du Paléolithique, ne vous contentez pas de lui répondre : « Il me suffit, pour l’usage que j’en fais. » Parce qu’il risque de vous arriver des bricoles. L’autre jour, j’appelle mon ami Jacques, 80 ans. Complètement démoralisé. Et même furieux. Son fils lui a offert un téléphone, le plus récent, le plus multifonction. Tellement perfectionné que Jacques s’emmêle les pinceaux et ne trouve plus ses repères. Son fils a dû venir du fin fond du Valais pour lui expliquer comment l’utiliser. Jacques n’ose pas lui dire qu’il préférait l’ancien et fulmine dans son coin… Normal, Jacques avait un iPhone et il a reçu un smartphone Android.

Quant à mon amie Catherine, elle a reçu un téléphone pour son anniversaire: « Je ne m’en sers que pour téléphoner, faire des photos et envoyer des SMS. C’est un cadeau inutile, le vieux me convenait parfaitement. » Son nouveau joujou est encombrant, presque aussi grand qu’une tablette. Elle ne peut plus glisser son téléphone dans sa poche quand elle part en balade. Mais elle ne reviendra pas à l’ancien modèle, de peur de décevoir ses enfants

.Alors, soyez prévoyants. Bien avant votre anniversaire ou Noël, expliquez à vos enfants que vous faites partie des Grands-parents pour le climat, que les 720 millions de portables jetés chaque année dans le monde vous fendent le cœur, et que toute acquisition d’un nouveau téléphone s’apparente à un crime contre l’humanité. 

 

Marlyse Tschui

 

 

0 Commentaire

Pour commenter