Les premiers ambassadeurs de generations-plus.ch!

Les ambassadeurs en visite à la rédaction de Générations Plus (de gauche à droite et de bas en haut): Jean Lugrin, architecte à la retraite, Les Diablerets (VD), Liliane Pernet, ancienne conseillière en formation, Vercorin (VS), Béatrice Engeli, directrice d'école secondaire, Rolle (VD), Patrick Morier-Genoud, journaliste indépendant et community manager, Jean-Marc Rapaz, chef d'édition, Générations Plus, Blaise Willa, directeur de publication et rédacteur en chef, Générations Plus, Hubert Thiémard, retraité AI, Le Bry (FR), Josette Grobéty, ancienne secrétaire, Prilly, (VD), Yoann Valnet, responsable marketing Génération Plus, Isabelle Besson, responsable events Génération Plus. © Yves Leresche

Le tout nouveau site internet de votre magazine n’offre pas que des articles, des jeux ou des voyages: il sera aussi la première plateforme communautaire des 50 ans et plus en Suisse romande. Générations Plus convie aujourd’hui tous ses lecteurs à s’inscrire sur le nouveau site, et, pour les plus motivés, à devenir ses ambassadeurs.

Ils sont sympas. Et désireux d’animer la collectivité de la nouvelle plateforme lancée aujourd’hui sur internet par Générations Plus. Envie d’une balade en montagne? D’une sortie au cinéma? D’un verre autour d’un thème? Autant de désirs que nos nouveaux ambassadeurs pourront satisfaire en les proposant à leur région et à leurs amis sur la plateforme communautaire. Ainsi, chaque région en Suisse romande aura son groupe, chaque groupe ses amis et, surtout, ses ambassadeurs. Les internautes intéressés n’auront alors plus qu’à s’inscrire sur generations-plus.ch et/ou à devenir eux-mêmes ambassadeurs. C’est aussi simple que ça.
Cet engagement, proposer des activités, nos premiers ambassadeurs l’ont pris avec enthousiasme. Mettre en avant  des idées ou de bons plans, ce sera s’assurer que d’autres les rejoignent, pour créer des groupes, des partages et de nouvelles amitiés. Cinq d’entre eux ont accepté de témoigner dans ces pages. Ils attendent fermement qu’on les rejoigne. Réd.

 

«Il y aura une sortie au Moléson»

Il se dégage une vraie gentillesse d'Hubert Thiémard, 56 ans, retraité AI depuis 2012, domicilié à Le Bry (FR). Internet, il connaît bien. Professionnellement – «A La Poste, on avait payé de notre poche nos premiers ordinateurs» – mais aussi par passion. Et puis, il en a fait un job à temps partiel, en ouvrant une société informatique où il crée des sites et divers programmes. A côté, notre homme est bénévole chez Pro Senectute et, à ce titre, il est abonné à Générations Plus, un journal qu’il trouve «vraiment très intéressant.»  Devenu ambassadeur «parce que ça l’intéresse», il avoue ne pas savoir encore quelle sera la première activité qu’il proposera aux membres de la communauté. En revanche, il assure qu’en août, «il y aura une jolie sortie au Moléson».

 

 

 

 

 

«Je veux connaître leurs envies»