Une toile d’araignée de 300 mètres de long !

© Giannis Giannakopoulos, Facebook

A l’ouest de la Grèce une ville s’est transformée en une véritable scène d’horreur pour certains et en un phémonène biologique amusant pour d’autres. Les araignées ont envahi les rives de la ville d'Aitoliko pour y tisser une toile de 300 mètres de long !

Certains répriment l’envie d’hurler et d’autres au contraire s’extasient devant ce phénomène quelque peu particulier. Un véritable champ de toiles d’araignées de 300 mètres de long recouvre tout, de la végétation aux panneaux de signalisation plantés sur les rives du lagon. Au secours, à moi la peur! 

Mais que l’on se rassure, cette toile n’a pas été tissée par des araignées géantes. Des milliers de petites araignées de type Tetragnatha se sont rassemblé pour faire la « fête » comme s’amuse à le dire Maria Chatzaki, biologiste à l'université Démocrite de Thrace  (Grèce). Les conditions climatiques des rives du lagon semblent idéales pour la reproduction de ces petites demoiselles à huit pattes. Du chaud, de l’humidité et un festin de moustiques ! Il n’en fallait pas plus pour qu’elles y élisent domicile et se mettent à tisser à tout va ! Mais leur passage n’est qu’éphémère, les rives retrouveront bientôt leur aspect initial.

Dieu merci !

 

 

K.L.

 

0 Commentaire

Pour commenter