Un retraité atteint de DMLA recouvre la vue grâce à un oeil électronique

capture d'écran Youtube

Un patient atteint de DMLA, une maladie dégénérative de la rétine, a pu recouvrer la vue grâce à l'implantation d'une oeil bionique. C'est une première mondiale.

Détrompez-vous! Ces lunettes n’ont rien à voir avec un jeu vidéo ou un téléphone portable. Cet appareil qui a tout l’air d’un gadget est en fait une avancée majeure dans le domaine de la médecine puisqu’il a permis de recouvrer la vue à un patient atteint de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

 

L’heureux homme s’appelle Ray Flinn. C'est un retraité britannique de 80 ans. Il est le premier patient atteint de DMLA au monde à avoir bénéficié d’une implantation réussie d’un oeil bionique, a annoncé l’équipe médicale de l’hôpital de Manchester qui a pratiqué l’opération, il y a sept jours.

 

Derrière ce nom futuriste se cache une véritable prouesse technologique: il s’agit d’une paire de lunettes et d’une caméra qui captent les images et les envoient vers un boîtier électronique. Une fois traitées par le boîtier, les données visuelles sont transmises à travers des petits impulsion électriques vers un minuscule implant placé sur la rétine du patient qui parvient alors à discerner des images.

 

Grâce à cette technologie, jusque là réservée aux patients aveugles, Ray Flinn peut désormais voir les contours des gens et des objets. Un petit pas pour l'homme, mais un grand progrès médical qui redonne non seulement espoir aux 30 millions de personnes souffrant de cette maladie à travers le monde (selon les statistiques de la Foundation Fighting Blindness). En Suisse, l’association Retina Suisse évalue à 60’000 personnes le nombre de patients atteints de DMLA.

 

Le reportage d'iTELE:

 

B.S.

 


Autres articles qui vous intéresseront:

0 Commentaire

Pour commenter