Un mammouth trop réchauffé

Le retour du mammouth laineux est annoncé pour 2028... © iStock

Les scientifiques ont parfois de drôles d’idées. Star de la génétique mondiale, l’Américain George Church travaille à ressusciter cet ancêtre de l’éléphant, qui avait pour particularité d’être couvert d’un gros manteau laineux. Sérieux, en plein réchauffement climatique?

Depuis son laboratoire de Boston, George Church y croit dur comme fer. Ce généticien américain se dit prêt à ressusciter le mammouth laineux, apprend-t-on dans le dernier numéro de l’hebdomadaire français Le journal du dimanche. Il se donne six ans pour ramener sur terre cet animal imposant, disparu il y a près de 4000 ans.

Scientifiques divisés

La communauté scientifique est évidemment divisée et pas seulement elle d’ailleurs. Idée loufoque pour les uns, entreprise promise à l’échec pour les autres. Mais certains y voient une opportunité pour lutter contre le réchauffement climatique. Avec leurs énormes défenses, ces grosses bestioles pourraient à nouveau creuser la glace pour trouver de quoi manger et ainsi contribuer à changer le paysage sibérien, leur territoire naturel. Pour le géophysicien russe Sergueï Zimov, le retour de la taïga, soit un paysage de savane serait un bienfait pour notre planète. Soit, mais pour cela, il faudrait juste retrouver une population de quelques millions de mammouths laineux!

En attendant, on plaint le premier bébé, annoncé donc pour 2028. Arriver sur terre avec un manteau de laine recouvrant tout son corps et en plein réchauffement climatique risque d’être un véritable supplice. Chaud devant! (J.-M R.)

   

 

0 Commentaire

Pour commenter