Suisse: le «tourisme de la mort» multiplié par deux

Le nombre d'étrangers se rendant en Suisse pour se donner la mort a été multiplié par deux entre 2009 et 2012, les Allemands et les Britanniques arrivant largement en tête, selon une étude publiée aujourd’hui. ©Shutterstock.com

Notre rubrique web, en forme de revue de presse, vous propose trois infos. Leur version complète est à découvrir via leur lien hypertexte.

• La Suisse est l'un des très rares pays au monde à autoriser l'aide au suicide dès lors que celle-ci ne se fonde pas sur un mobile «égoïste», rappelle en préambule le site d’information belge 7sur7. En étudiant les données de l'Institut médico-légal de Zurich, des chercheurs suisses et britanniques ont pu déterminer que 611 étrangers non résidents originaires de 31 pays avaient bénéficié d'une assistance à mourir en Suisse entre 2008 et 2012. L'âge des personnes concernées s'étalait de 23 à 97 ans, avec un âge moyen de 69 ans.

Lire la suite...


Les plus de Générations+:

Sondage   Suicide assisté: comprenez-vous les gens qui font appel à Exit?

Interview  «Le discours d’Exit devient quasi religieux»

Editorial    Exit: le pas de trop


• Une news, scientifique cette fois, parue dans Le Figaro.fr. Bloquer l'influx nerveux dans un cancer de l'estomac avec des injections de Botox®, prisées des stars et populaires dans les salons de beauté contre les rides, paraît être une thérapie anti-cancéreuse prometteuse. Cette étude menée sur des souris et qui vient corroborer des observations sur des malades «montre que les nerfs contrôlent les cellules souches cancéreuses», écrivent les auteurs de ces travaux, les professeurs Timothy Wang et Duan Chen, respectivement de la Faculté de médecine de l'Université de Columbia à New York et de l'Université norvégienne de science et de technologie.

Lire la suite...

 

• Une info insolite, pour terminer, publiée par Le Courrier de l’Ouest: un papy de… 89 ans, qui pillait les voyageurs SNCF, a été arrêté à Angers. Ce Parisien opérait depuis un petit moment. Sa technique: il repérait les voyageurs qui déposaient leurs sacs au-dessus d’eux, s’installait derrière et attendait que les passagers soient confortablement assis pour fouiller leurs affaires, y prendre de l’argent et quitter le train. Qui a dit que vieillesse rime avec sagesse?

Lire la suite...

 

S. F. K.

0 Commentaire

Pour commenter