Résidents sous sédatifs dans les homes valaisans

©AstraZeneca

Nos confrères du Nouvelliste ont fait sensation forte en publiant un rapport confidentiel mené par PharmaValais. Celui-ci révèle qu’un sédatif et un neuroleptique font partie du top 3 des médicaments prescrits dans les EMS du canton, alors que les experts interrogés recommandent leur distribution avec parcimonie

Il n’est pas rare selon des témoins faisant partie du personnel soignant de voir un bon nombre de résidents des EMS du canton sous Distraneurin (sédatif) pour calmer les agitations diurnes ou les insomnies ou sous Seroquel qui lui traite les délires et hallucinations des personnes âgées. Pour compléter le top 3, reste encore le Dafalgan qui est prescrit contre les douleurs symptomatiques.

Sur la base des chiffres résultant du rapport, on ne peut pas affirmer que les EMS valaisans surconsomment ce genre de molécules. Toutefois, on peut observer que les quinze hôpitaux vaudois qui se fournissent également en médicaments à la Pharmacie des Hôpitaux de l’Est lémanique (PHEL), utilisent beaucoup moins ces deux médicaments.

A la demande de la conseillère d’État, Esther Waeber-Kalbermatten, une étude plus approfondie va être effectuée en collaboration avec les médecins et pharmaciens. Elle espère ainsi récolter des chiffres plus précis sur la prescription de ces médicaments en EMS et prendre les dispositions nécessaires.

 

K.L.

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter