Pour partager notre petite flamme

©DR

L'EDITO de septembre du magazine générations

Jacques, Joël et Yves. Chacun de ces trois Romands s’est récemment engagé dans sa vie. Le premier, en ouvrant une fromagerie en Grèce pour venir en aide aux migrants; le deuxième, pour sauver le dialecte de son canton en le parlant même… en famille; le troisième, en embrassant une nouvelle carrière de pêcheur sur le lac Léman, après un licenciement brutal et sans appel.

Trois destins, trois récits que les lectrices et les lecteurs de générations ont pu découvrir dans les dernières éditions du magazine dans la rubrique « Défi », là où les Romands racontent comment ils sont parvenus à réaliser leurs rêves et, parfois, à déjouer le destin qui s’acharnait contre eux.

Les belles histoires n’ont pas manqué. Ici, un bricoleur parti en guerre contre le gaspillage, une retraitée aux côtés de handicapés, quatre copines qui s’envolent pour un trek solidaire dans le désert ou cette jeune infirmière qui, au côté de son père paysan, s’est lancée dans la fabrication de lait équitable. On découvre, dans ce numéro encore, l’engagement de cette spécialiste des soins palliatifs qui démarrera sa retraite en se portant au secours des plus démunis.

 

« Pourquoi ces témoins n’apparaîtraient-ils pas dans le spot du magazine,eux qui incarnent avec tant de justesse l’idée même de l’engagement et de la passion ? »

 

Touchée par ces récits, certaine d’y retrouver des valeurs qui l’animent au quotidien, l’équipe de générations a eu, l’été dernier, une idée un peu folle : pourquoi ces témoins n’apparaîtraient-ils pas dans un spot TV, le spot du magazine, eux qui incarnent, avec tant de justesse, l’idée même de l’engagement et de la passion, qu’elle soit petite ou grande ? Pourquoi ne se feraient-il pas les porte-paroles de la coopérative générations qui, année après année, tente de montrer à tous que ni l’âge ni la condition ne sont des freins à l’aventure ou à la résilience? Pourquoi, en fin de compte, Jacques, Joël et Yves — qui, alors disponibles, ont répondu à notre appel — ne se prêteraient-ils pas au jeu de leur propre vie devant la caméra ?

C’est chose faite, le spot est en boîte. Jacques, Joël et Yves, vous trois, nous tenons à vous remercier chaleureusement d’avoir partagé, comme tant d’hommes et de femmes avant vous, dans le journal, vos convictions et votre énergie, tout simplement. 

 

A lire aussi: Trois témoins de générations se retrouvent, aujourd’hui, dans le nouveau spot TV du magazine. Ils racontent, émus.

 

Gageons qu’elles sauront donner à tous, petits et grands, héros ou pas, cette petite flamme que générations aime à partager au fil des pages avec toutes ses lectrices et tous ses lecteurs, au gré de reportages, de rencontres et, on l’espère, de bons conseils.

Bonne lecture à toutes et à tous !

 

Blaise Willa,
directeur de publication et 
rédacteur en chef

0 Commentaire

Pour commenter