Pandémie: la gastro s’est faite discrète

©Istock

La nouvelle vient de France, mais elle doit être valable dans tous les pays. Bref, chez nos amis Gaulois, il n’y a jamais eu aussi peu de gastros depuis dix ans. La saison hivernale avait pourtant commencé normalement de ce côté-là, mais la première vague du Covid-19 a tout chamboulé. Pour les autorités sanitaires, le lien ne fait aucun doute, les règles de distanciation et le renforcement de l’hygiène des mains sont à l’origine de cette chute.

 

A lire aussiFemmes et hommes sont-ils égaux devant la santé ?

 

 

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter