Obésité: le cerveau vieillirait plus vite

Le cerveau des personnes obèses qui ont la quarantaine viellirait plus vite que normalement. © Photos: Istock

Etre en surpoids pourrait accélérer le vieillissement cérébral à partir de 40 ans.

Maladies cardiovasculaires, diabète, cancers… Aujourd’hui, les conséquences de l’obésité sur notre santé ne sont plus à prouver. Selon une récente étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge, elle aurait même un important impact sur notre cerveau, nous dit le site europe1.fr. Et en particulier sur la substance blanche, qui assure le transport correct de l'information entre les différentes aires cérébrales.
 

Pas d’impact sur l’intelligence

Selon les résultats, cette substance blanche rétrécit plus vite en cas d'obésité. L'état de la substance blanche d'un obèse de 50 ans serait en effet comparable à celui d'une personne de 60 ans, de poids normal. Un différentiel de dix ans donc!

 

L’étude, qui se base sur les données de 473 personnes âgées entre 20 et 87 ans révèle en revanche que le poids n’a pas la moindre conséquence sur le QI.

M.T.

 

 

0 Commentaire

Pour commenter