Les pensionnaires satisfaits des EMS suisses

© Shutterstock

Une enquête s'est penchée sur la qualité des EMS suisses. Globalement, les pensionnaires sont satisfaits. Mais des progrès restent à faire.

Les résidents des EMS suisses sont majoritairement satisfaits de la qualité de vie et des soins reçus dans ces établissements. C’est la conclusion d’une étude publiée hier par la Haute école spécialisée bernoise.

 

Menée auprès de 1035 résidents séjournant dans 51 EMS en Suisse romande et alémanique, cette enquête s’est penchée sur trois éléments encore jamais pris en compte pour mesurer la qualité des établissements: la qualité de vie, la satisfaction et le bien-être émotionnel des pensionnaires. Des données «subjectives» qui ont été recueillies à travers des entretiens en face-à-face avec les résidants.

 

 

Dans l'ensemble, sept résidants sur dix estiment que "leur qualité de vie globale en EMS est bonne (62 %), voire très bonne (9 %)", relèvent les chercheurs dans ce rapport. Pour cette évaluation, les retraités ont été interrogés sur six dimensions différentes.

 

La protection de la dignité et la garantie de la vie privée font partie des éléments les plus satisfaisants aux yeux des pensionnaires. Par exemple, 90 % des personnes interrogées ont indiqué trouver des endroits où être seules, avoir des conversations téléphoniques privées et avoir suffisamment d'intimité en cas de visite dans l'EMS. Et la protection de la dignité semble également assurée en EMS puisque 85 % des personnes interrogées se sentent traitées avec politesse et respect.

Hobbies et heure du coucher: des progrès à faire

Les personnes interrogées relèvent toutefois des aspects à améliorer dans les EMS. Notamment en matière d’autonomie dans l'organisation du quotidien. Car si 90% des résidants ont indiqué pouvoir choisir eux-mêmes leurs habits et l’heure du coucher, seuls deux tiers des participants peuvent choisir l'heure du lever.

 

 

En outre, les hobbies personnels ne peuvent être pratiqués que par 61% des résidants EMS. Et si 62% des interrogés se disent tout de même satisfaits des activités qui leur sont proposées pendant la semaine, seuls 29 % d’entre eux sont contents des occupations du week-end. 

Une individualité qui laisse à désirer

La dimension de l'individualité est la plus mal notée. Seul un tiers des personnes interrogées ont indiqué que le personnel s'intéressait aux choses qu'elles avaient faites dans leur vie. D'après les participants, des contacts quotidiens et de confiance avec le personnel n’existent que partiellement. 57 % des interroés ont estimé que le personnel savait ce qui était important pour eux et seuls 30 % ont indiqué que le personnel venait parfois vers eux juste pour discuter.

 

D’apès les chercheurs, un traitement, des soins et un accompagnement centrés sur la personne constituent un concept essentiel pour les soins de longue durée et un concept directeur pour les initiatives nationales et internationales en matière de santé publique.

 

comm./B.S.

 

Source: "Qualité de vie et des soins en EMS. Résultats descriptifs de l'Enquête auprès des résidant-e-s d'EMS en Suisse", publié par la Haute école spécialisée bernoise, domaine Santé.

 

0 Commentaire

Pour commenter