Les grands-mamans répondent présent

@iStock

On connaissait l’instinct maternel. Désormais, il faudra aussi composer avec l’instinct grand-maternel. Des chercheurs de l’Université d’Emory (Etats-Unis) ont en effet analysé les IRM de «mamies» à qui on montrait des photos de leurs petits-enfants. Et ils ont observé une forte activité dans la zone de cerveau réservée à l’empathie émotionnelle. Autrement dit, les grands-mamans ont donc un fort instinct d’attachement et de protection envers les enfants de leur descendance.

 

A lire aussiEtes-vous de bons grands-parents?

0 Commentaire

Pour commenter