Les espèces gagnantes et perdantes en 2020

©Istock

Les rhinocéros noirs d’Afrique font partie des gagnants de l’année 2020, selon le WWF. Grâce aux efforts consentis depuis des années, leur population, qui atteignait près de 2400 individus en 1990, a plus que doublé aujourd’hui. Autres gagnants: les phoques gris. Alors qu’ils avaient presque disparu en mer Baltique il y a 40 ans, on estime que leur nombre a désormais atteint 38 000. Dans l’autre camp, celui des perdants, on trouve notamment les hamsters d’Europe, les lémuriens et les koalas, qui ont été les grandes victimes des récents incendies australiens. Il faut donc continuer à agir, y compris en Suisse, notre pays étant celui de l’OCDE qui compte le plus grand nombre d’espèces menacées!

 

A lire aussi: Alerte rouge, notre faune est en train de disparaître!

 

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter