Le zizi des autres, c’est rigolo!

©DR

Abandonnant une nouvelle fois Titeuf, Zep revient avec Happy Sex 2. C’est parfois cru, assurément réservé aux adultes et surtout drôle!

Est-ce la proximité du jet d’eau qui rend Zep aussi coquin? En tout cas, le Genevois aime s’éloigner de Titeuf pour vagabonder dans des eaux plus troubles. Dix ans après Happy Sex, cet auteur talentueux à succès – énorme succès devrions-nous dire – se replonge dans la vie intime de ses contemporains avec beaucoup d’humour.

Attention, ne laissez pas le diable entrer chez vous avec cet album si vous ne supportez pas de voir des sexes masculins en érection, des couples sm ou des scènes de partouze. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il est vendu sous cellophane et réservé aux adultes. Avouons-le, on a le sentiment que Zep aime bien dessiner ses contemporains dans leur plus simple appareil et dans le feu de l’action.

Reste que Happy Sex 2 n’est pas un album pornographique. Le quinquagénaire genevois s’amuse et nous amuse à décortiquer la sexualité de notre époque. Les appareils connectés, les sites de rencontre où les femmes se désespèrent de trouver un correspondant capable d’écrire une phrase et qui reçoivent en retour des photos de pénis, tout y passe et joyeusement. A le lire, on voit que les autres – pas nous hein ! – tentent par tous les moyens de mettre du piment dans leur vie, mais que la réalité ressemble rarement à You Porn. Une sexualité sans complexe où finalement l’on se retrouve souvent seul en bout de compte.

Allez, on vous le dit, Happy sex 2, ça met la banane (pardon!).

J.-M.R.

Happy sex 2, Editions Delcourt 

  

0 Commentaire

Pour commenter