Le noir va si bien à l'ail

©iStock

On lui prête toutes les vertus. La recette, imaginée au Japon, consiste en fait à faire vieillir l’ail en le chauffant à basse température et à le rendre noir. Dès lors, il est considéré comme un superaliment. Autrement dit, il boosterait l’immunité, équilibrerait le cholestérol, fluidifierait le sang et détoxifierait le foie. Et pour les sceptiques, mais gastronomes, sachez que le goût de l’ail noir, plus doux, est très apprécié et éviterait les problèmes de mauvaise haleine.

 

A lire aussiCinq saveurs à découvrir

0 Commentaire

Pour commenter