Harlan Coben a trouvé la bonne combine

La couverture du dernier polar de Harlan Coben et son auteur. © Editions Belfond

Auteur de multiples best-sellers, l’Américain Harlan Coben sait y faire pour emberlificoter le lecteur dans ses intrigues avant de le surprendre dans son final. Son dernier polar, Identités croisées, n’échappe pas à la règle.

Retrouvé dans une forêt alors qu’il était encore enfant, Wilde est devenu un enquêteur hors-pair. Il demeure néanmoins un indécrottable solitaire au grand dam de son filleul et de sa mère. Reste que cette fois il est bien déterminé à connaître ses origines en s’inscrivant sur un site internet spécialisé dans l’ADN. Evidemment, quand on est le héros d’un roman de l’écrivain Harlan Coben, rien ne sera facile. Il va se retrouver dans une sombre affaire où s’entremêlent téléréalité, meurtres et sombres manipulations. Et là, on ne vous fait part que des hors-d’œuvre, on va de surprise en surprise tout au long du livre. D’autant plus que Wilde n’est pas le seul chasseur de l’histoire.

Identités croisées, c’est un peu comme un paquet de chips ou un bol de cacahuètes salées. On a beau se dire que Coben en fait parfois trop, on replonge la main dedans parce que l’envie est trop forte. C’est addictif, comme toujours; les fans ne seront pas déçus. (J.-M. R.)

>> Identités croisées, Harlan Coben Editions Belfond

 

 

0 Commentaire

Pour commenter