Elle est pas belle cette lune?

©DR

BD. Alors que l’on fête les 50 ans du premier pas sur la lune, les scénaristes s’en donnent à cœur joie pour réécrire l’histoire.

Pour une scénariste, quoi de plus plaisant que de réécrire l’histoire, à la modifier au gré de ses fantasmes. Cette idée est même devenue le socle d’une collection intéressante aux Editions Delcourt. Et en cette année 2019, où l’on fête les 50 ans de l’arrivée de l’homme sur la lune, Fred Duval et Jean-Pierre Pécau se sont manifestement amusés comme des petits fous, la preuve avec deux histoires et deux albums distincts.

Le plus sympa nous montre une guerre froide à son apogée sur la terre. Et comme chacun des blocs a sa station lunaire, les dirigeants imaginent qu’il en va de même là-haut. Mais les agents chargés d’aller inspecter la situation sur place vont déchanter. Sur la lune, Russes et Américains sont devenus amis-amis sans en référer à la terre. Un scénario vraiment sympa que celui de Les Russes sur la lune.

En tout cas moins apocalyptique que Lune rouge, sorte de remake du film New York 1999. Imaginez, les Russes sont maîtres de la lune et l’ont transformée en goulag. En accord avec les mafieux qui extraient un précieux minerai pour l’envoyer dans la mère patrie, les gardiens ne posent plus les pieds sur le satellite, laissant les criminels se débrouiller entre-eux. Autant dire que ça ne rigole pas!

J.-M.R.

Les Russes sur la lune, Editions Delcourt

Lune rouge, tome 1, Editions Delcourt

 

0 Commentaire

Pour commenter