Douleur: les roux moins sensibles

©Istock

Etonnant. Les personnes à la peau claire et à la crinière rousse seraient plus résistantes à la douleur. Selon des scientifiques américains, cela s’expliquerait par une mutation du gène MC1R. Celui-ci détermine la couleur des cheveux, mais agit aussi sur une molécule clé liée à la sensation de douleur, augmentant leur seuil de tolérance.

 

A lire aussiCOVID-19: bas les masques ! 

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter