Dans la moiteur du Vieux Sud

©DR Michèle Zephier

Récompensée par deux prix prestigieux du polar américain, la Texane Lisa Sandlin nous offre un voyage dans le bayou, à la facture classique, certes,  mais avec un magnifique duo d’enquêteurs.

Après avoir été brancardier à l’armée et, surtout, après avoir perdu un pouce lors d’un accident sur une plateforme de forage, Tom Phelan décide de se ranger en devenant …détective privé. Brave gars, il accepte d’engager comme secrétaire Delpha Wade qui vient de purger quatorze années de prison pour meurtre. Celui d’un de ses deux violeurs, le fils. L’autre, son père donc, est toujours en liberté, là quelque part.

L’ange et le diable? Du tout, Tom et Delpha sont de belles personnes, tout simplement. Ensemble, ils vont participer au lancement de leur agence, avec des affaires « classiques » comme celle de l’ado fugueur, de la chaise à bascule ou encore de la femme trompée. Mais derrière chacune de ces petites et sordides intrigues à l’apparence simple se trouvent des surprises et parfois de taille.  

Reste qu’on aime ce roman d’abord pour son ambiance – on est en plein dans l’affaire du Watergate et de Nixon empêtré dans le scandale des écoutes – et ensuite pour ses personnages pétris d’humanisme. Un bon moment de lecture.

J.-M.R.

Les samaritains du bayou, Editions Belfond Noir, dès le 2 septembre en librairie

 

0 Commentaire

Pour commenter