Daltonien, ce garçon voit les couleurs pour la première fois

Image: © YouTube/CNN

 

Depuis quelques années, des personnes souffrant de daltonisme découvrent les couleurs grâce à des lunettes spéciales découvertes par hasard en Californie, comme ce petit Américain âgé de 10 ans.

Peut-être avez-vous déjà vu l’une ou l’autre des vidéos montrant des personnes souffrant de daltonisme qui découvrent les couleurs. Cela grâce aux lunettes spéciales développées par le fabricant de peinture américain Valspar et la start-up californienne EnChroma. 

 

C’est le cas de Cayson Irlbeck, 10 ans, vivant dans l’Iowa (USA), à qui son père a offert une paire de ces lunettes qui vont changer sa vie à tout jamais. « C'était instantané, raconte le garçon dans la vidéo. J'ai compris que quelque chose avait changé, tout brillait. C'était si incroyable, si coloré. C'était bizarre. Je n'avais jamais vu ces couleurs auparavant, mais je savais en quelque sorte qu'elles existaient.»

 

Il redécouvre le monde

Voilà sa réaction quand il «redécouvre» le monde à travers les verres spéciaux de ces lunettes qui rencontrent un franc succès, sachant qu’il n’existe aucun traitement contre le daltonisme, qui touche environ 8% des hommes et 0,5% des femmes. A noter que pour qu’elles fassent leur plein effet, les lunettes doivent être portées un dixaine heures afin que le cerveau s'adapte.

 

 

Les lunettes EnChroma corrigent les deux types de daltonisme les plus répandus de daltonisme: le protanope (le rouge s'assombrit et tend vers le orange) et le deutéranope (le vert devient jaune). Encore faut-il que le daltonisme ne soit pas trop sévère. D’abord fabriquées que pour un usage à l’extérieur, il existe maintenant aussi des modèles pour l’intérieur.

 

Les verres spéciaux filtrent les longueurs d'ondes de lumière que perçoit l’œil de sorte à amplifier le signal de couleur envoyé au cerveau et font ainsi apparaître les couleurs de façon plus lumineuse, plus vive et saturée. Ils sont vendus dès 269 $ (273 fr.) pour les modèles enfants et dès 349 $ (353 fr.) pour les adultes.

 

Découverte fortuite

C’est par hasard que cet effet a été découvert par le docteur en science du verre Don McPherson qui avait développé des lunettes protectrices pour chirurgiens, qu’il portait comme lunettes fumées en jouant au frisbee avec un ami. Lorsque ce dernier les a essayées, il a vu apparaître des cônes de couleur orange dans le gazon vert.

 

Test en ligne

Les lunettes aident les daltoniens dans 80% des cas, car les personnes qui ne peuvent voir le rouge n’en bénéficient pas. Pour savoir si ces lunettes peuvent être utiles, on peut faire un test en ligne sur le site du fabricant.

 

Les vidéos de personnes découvrant les couleurs ont fait le tour du monde, aussi du fait du marketing du fabricant, et fait exploser la demande, au point que le fabricant a accusé une rupture de stock et a dû embaucher du personnel supplémentaire.

 

Pour une prise en charge par les assurances

Les dirigeants de l’entreprise souhaiteraient que ces lunettes soient couvertes par les compagnies d’assurances. «La façon dont on voit, c’est important. On voit l’impact qu’ont les lunettes dans la vie des gens. On travaille avec les compagnies d’assurances pour qu’elles soient remboursées. On ne voit pas de différence entre le daltonisme et d’autres conditions qu’elles couvrent», explique Tony Dykes.

 

EnChroma aimerait aussi que ces lunettes soient autorisées pour passer certains tests d’entrée dans des professions – comme pilote, policier ou chauffeur – que les daltoniens ratent souvent. Et qu’être daltonien ne provoque plus de malaise, et puisse devenir quelque chose de plus banal.

 

Sources : www.ledauphine.com, www.rts.chwww.enchroma.com

E.W. / com.


Sur le même thême:

 

 

0 Commentaire

Pour commenter