Coup de sang pour Harlan Coben!

©DRHacquard et Loison/Opale

Auteur d’innombrables best-sellers, l’auteur américain donnait l’impression de ronronner ces derniers temps. Mais avec son dernier ouvrage, Par accident, il a méchamment repris du poil de la bête.

Cela commence par une bastonnade en bonne et due forme, un gars qui en démolit un autre à coups de batte de baseball. Dans le détail, ce dernier est bien un salaud qui bat sa femme et le premier, un flic, par ailleurs héros du dernier polar de Harlan Coben. Le ton est donné. D’ailleurs, l’inspecteur Nap Dumas, d’origine française, ne craint pas grand chose et en tout cas pas de perdre sa place. Depuis la mort tragique, quinze ans plus tôt, de son frère jumeau, Leo, et de sa petite amie, le policier est obnubilé par la recherche de la vérité. Et ne voilà-t-il pas qu’un autre des amis de son jumeau est assassiné aujourd'hui, alors que l’on retrouve la trace de Maura, son grand amour de jeunesse, portée disparue depuis le drame? Que s’est-il vraiment passé ce soir là? Et pourquoi la bande à Leo ne cessait alors de fureter du côté d’une base de missiles désaffectée?

Une écriture fluide, une intrigue à multiples rebondissements jusque dans les dernières pages, Harlan Coben a retrouvé la forme. Tant mieux pour nous!

J.-M.R.

Par accident, Editions Belfond

0 Commentaire

Pour commenter