Ces animaux aussi célèbres que leur maître

Le président des Etats-Unis Barak Obama et Bo, son (désormais célèbre) chien d'eau portugais.
 

Livre: de tout temps ou presque, l’histoire des puissants s’est conjuguée avec celle des animaux. Si chiens et chats tiennent aujourd’hui le haut du pavé, les singes, les chevaux et même les fauves ont eu aussi les faveurs de stars ou de monarques.

Un bouquin passionnant que celui proposé par Marie-Hélène Baylac, une historienne qui aime prendre les chemins de traverse. Ainsi, elle s’est intéressée aux meilleurs compagnons de l’homme, depuis Alexandre le Grand et son cheval Bucéphale, Marengo le dernier cheval de Napoléon à Waterloo ou encore Bo Obama, le chien de la Maison Blanche. Un prétexte animalier qui permet évidemment de parcourir aussi l’Histoire avec un grand H, les ambitions des grands hommes et les conflits armés.

 

Au début, logiquement, on a en effet retrouvé des animaux sur les champs de bataille tels les éléphants de Hannibal. Dès le Moyen-Age, les bébêtes deviennent toutefois des compagnes de la vie de tous les jours. Ainsi, en plus des chiens, les rois de France aimaient à s’entourer d’oiseaux chanteurs. Moins habituel, Charles VII possédait aussi deux marmottes alors que Louis XI, encore enfant, s’était épris d’une lionne âgée de huit mois. François I partageait la même passion et s’exhibait volontiers avec un ours. A partir du XVIe, les seuls gros animaux à partager la vie des puissants furent des singes. Si les chiens ont toujours été de la partie, les chats durent attendre la Renaissance, victimes de leur réputation satanique.

 

  Le président français Valéry Giscard d'Estaing et le russe Vladimir Poutine, tous deux accompagnés de leur labrador.

 

Tout au long de ce livre, on s’aperçoit que les animaux sont dans les parages, ne serait-ce que pour de basses raisons politiques. On pense aux labradors des présidents français – la population gauloise adore les chiens –, mais aussi aux toutous de la reine d’Angleterre. Du côté des stars, on se souvient de Bubbles, le singe de Michael Jackson ou de Chiquita, le guépard de Joséphine Baker.  

 

Le livre décrit aussi à travers de nombreuses anecdotes l’utilisation des animaux dans la diplomatie, des cadeaux étonnants, ou dans la science. Autant le dire, si on aime les bêtes, on se régalera à la lecture de cet ouvrage.

 

J.-M.R.

 

Histoire des animaux célèbres, Marie-Hélène Baylac, éditions Perrin.  

0 Commentaire

Pour commenter