Mobilité: quel vélo électrique vous conviendrait le mieux ?

©Istock

Face à la multiplication des modèles de e-bikes destinés à la ville, les conseils de spécialistes sont capitaux. Six d'entre eux donnent leur coup de cœur pour des cycles roulant à 25 km/h et présentant le meilleur rapport qualité-prix.

Avec le retour des beaux jours, nombreux sont ceux qui décident de jouer du pédalier. Si certains vont chevaucher leur vélo laissé à la cave durant l’hiver, d’autres s’apprêtent à en acheter un. Pourquoi ne pas opter pour une version électrique, qui permet de se remettre progressivement en selle « L’expérience démontre que, le plaisir étant démultiplié, un vélo électrique est utilisé beaucoup plus souvent que son pendant sans moteur, permettant aux cyclistes de prendre soin de leur santé», explique d’emblée Léonard Farine, responsable communication pour les magasins Tandem, spécialisés dans les e-bikes.

La démocratisation de ces cycles 2.0 confronte toutefois l’acquéreur à un choix pléthorique. Difficile de s’y retrouver, d’autant plus que les critères de choix d’un vélo électrique ne sont pas les mêmes que ceux utilisés pour un deux-roues classique. « Le poids d’un e-bike, qui oscille entre 

23 et 27 kilos, une fois qu’il est entièrement équipé pour la ville, est même un gage de sécurité, puisque, si un cycle est lourd, c’est qu’il est paré de composants supplémentaires amenant plus de confort et de stabilité, note Léonard Farine. Seules les personnes amenées à le soulever régulièrement, par exemple pour le mettre dans le train ou dans sa voiture, y prêtent attention. » La capacité des batteries n’est pas non plus un argument prépondérant, car elle est en général très bonne sur tous les modèles. 

La durée de vie des batteries lithium-ion n’est pas non plus un indicateur révélateur, car elles fonctionnent toujours à plein régime durant environ cinq à six ans. Après ce laps de temps, elles offrent une capacité réduite qui, selon l’utilisation, suffit encore souvent quelques années. 

Le couple du moteur, représente, en revanche, un vrai critère. Plus il est haut, plus facilement vous pourrez être aidé en montée ou au démarrage. « Quand on choisit un e-bike, l’essentiel est l’utilisation que l’on souhaite en faire, résume Léonard Farine. » En attendant, voici déjà une sélection de six vélos électriques limités à 25 km/h qui ont un très bon rapport qualité-prix. 

 

A lire aussiLe dimanche sans voiture redémarre

 

 


 

Le Nevo3 touring de Riese & Müller

Le choix de Shannon, de chez Tandem Riviera, à La Tour-de-Peilz
 
« C’est le best-seller absolu dans les villes en pente, où il accomplit de vrais miracles. Ce vélo, à la fois très confortable, solide et puissant, puisque son moteur a un très grand couple (85 Nm), est destiné à celles et à ceux qui veulent un vélo facile d’accès et qui grimpe absolument partout. La qualité de fabrication Riese & Müller, la marque de référence du marché du vélo électrique, en fait un vélo durable et très stable. Son cadre est à la fois bas, facilitant l’accès sur le vélo, et très rigide, ce qui rend les déplacements très agréables et sécurise beaucoup ses utilisateurs. Il possède ce petit plus qu’on ne peut pas forcément décrire et qui dépasse les simples caractéristiques techniques : on ressent, dès le premier essai, que c’est un vélo au-dessus du lot. Autres avantages à mettre à son actif : il s’agit d’un cycle unisexe, sportif et confortable, dont les composants possèdent une grande durabilité et robustesse. Il se décline en trois couleurs à choix. Sa batterie a une capacité de 500 Wh (ou 625 Wh en option) et se recharge de 0 à 100 % en 4,5 heures. Son prix se fait vite oublier lorsqu’il est utilisé à son plein potentiel. C’est un 
vélo sans défaut, très abouti. »
 
Le prix: 4659 francs
Le plus: Très bon à la montée
Le moins: Son prix. 

 

 

 

Diamant Juna+

Le choix de Romain, de chez Véloland Genève

« Le vélo bohème de la marque allemande Diamant combine un style vintage irrésistible avec toutes les fonctionnalités que l’on peut attendre d’un vélo électrique urbain ! Il est parfait pour aller faire ses courses en ville, avec sa plateforme de chargement pour un panier ou une caisse en bois de moyenne contenance, ainsi que la possibilité d’ajouter des sacoches arrière au porte-bagage surbaissé. Ultraconfortable grâce à sa tige de selle suspendue et sa position style hollandais, ce vélo dispose d’un moteur Bosch Active Line au couple très linéaire (50 Nm), qui permet de développer une accélération progressive rassurante, à laquelle on peut mettre un terme grâce à un système de freinage à disques. Sa batterie cadre de 400 Wh se recharge de 0 à 100 % en 4,5 heures. Conçu pour une conduite en douceur, ce modèle, qui existe en plusieurs coloris pastel, ne conviendra en revanche pas à une utilisation sportive. A noter qu’il existe une version 500 Wh, sans dérailleur. » 

Le prix: 3039 francs
Le plus: Un style vintage irrésistible 
Le moins: Pas propice à une utilisation sportive

 

 

 

Le Swing3 vario urban de Riese & Müller

Le choix de Alizé, de chez Tandem Lausanne

« Il s’agit du vélo grand confort de Riese & Müller. Comme il est équipé d’un changement de vitesses à poignée tournante et d’une courroie au lieu de la chaîne, les soucis d’entretien sont limités, puisqu’il n’y a pas besoin de graisser la transmission. Exit la nécessité de régler les vitesses et les risques de voir ses habits tachés de graisse. Il offre, en outre, une assise qui permet d’avoir le dos bien droit, et donc une position très confortable. D’autant plus que les suspensions à l’avant et sous la selle renforcent le confort. Quant à son cadre rigide et à ses pneus larges, ils lui confèrent plus de sécurité. Il ravira les cyclistes qui veulent un vélo confortable au look volontairement rétro, tout en tablant sur une qualité irréprochable. Doté d’un couple moteur de 65 Nm et d’une batterie d’une capacité de 500 Wh (rechargée de 0 à 100 % en 4,5 heures), il est disponible en trois teintes différentes. S’il faut lui trouver un défaut, ce sera peut-être celui d’attirer l’œil et de faire des envieux, d’où la nécessité d’acheter un gros cadenas supplémentaire ! »

Le prix: 4329 francs
Le plus: Grand confort
Le moins: Tellement stylé qu’il risque de susciter les convoitises.

 

 

Moustache Samedi 28.5 

Le choix de Guillaume, de chez Véloland Lausanne

« On doit ce modèle au design racé et dynamique à la jeune et inspirante marque Moustache ! Ses lignes tendues avec un guidon en forme de M, emblème de la marque, intègrent la batterie de 500 Wh (rechargée de 0 à 100 % en 4,5 heures) pour plus d’esthétisme. Tige de selle et fourche sont suspendues pour plus de confort. Un vélo d’excellente qualité qui le démontre par le biais des finitions de son cadre et des soins apportés à chaque accessoire : garde-boue de la même couleur que le cadre, lampe avant double feu, porte-bagage compatible QL3 pour une facilité d’accès et de changement des sacoches, carter de chaîne enveloppant, assurant une protection parfaite de l’usager ou encore antivol de cadre intégré. Côté moteur, on trouve un Bosch Performance avec un très bon couple (65 Nm) qui facilite de fortes accélérations, et donc une aisance en montée. Il existe aussi une version Open, encore plus 
confortable. »

Le prix: 3799 francs
Le plus: Belles finitions et soins mis sur les accessoires
Le moins: Un rouge flamboyant peu discret.

 

 

L’E-Horizon Edition Amsterdam de Bergamont

Le choix de Lionel, de chez Tandem Lausanne

 « C’est un vélo à la fois confortable, sportif et bien pensé, sur lequel on se retrouve naturellement dans une posture agréable. Grâce à la bonne puissance de son moteur (65 Nm), à la haute capacité de sa batterie (625 Wh, rechargée de 0 à 100 % en moins de 5 heures), qui lui offre beaucoup d’autonomie, au nombre de vitesses dont il dispose et à sa qualité de freinage, c’est un excellent candidat pour affronter des routes très variées. Il s’agit donc d’un fidèle compagnon, qui saura vous apporter beaucoup de plaisir lors de vos balades cyclistes. On peut en quelque sorte y voir un vélo à tout faire. Cela dit, si on est régulièrement confronté à des montées impossibles, mieux vaudra opter pour la version Expert de ce même modèle, équipée du moteur Bosch CX au plus grand couple (85 Nm). A mon sens, c’est là son seul inconvénient. En revanche, il compense cette petite faiblesse par un prix plus attractif que de nombreux autres vélos électriques de bonne qualité. »   

Le prix: 3399 francs
Le plus: Un vélo pour  tout faire
Le moins: Sa couleur « flashy », mais qui saura séduire certains.

 

 

 

Kalkhoff Endeavour 1.B Move Wave

Le choix de Thomas, de chez Véloland Villeneuve

« Ce best-seller de la marque allemande centenaire Kalkhoff est le vélo de ville par excellence. Son cadre Wave offre une grande facilité d’accès au moment de monter en selle. Une fois assis sur ce cycle au design sobre, on bénéfice d’un grand confort ergonomique grâce à un poste de pilotage très haut. Si ce modèle est plutôt féminin, il convient aussi à ces messieurs. Son prix permet de louer son excellent rapport qualité-prix. D’un point de vue technique, sachez que son couple moteur (ce dernier est un Bosch Performance) est de 65 Nm, ce qui lui confère une grande aisance dans la montée, indépendamment du pourcentage de l’inclinaison de la pente. Sa batterie, qui affiche une capacité de 400 Wh (rechargée de 0 à 100 % en 4,5 heures), est, en outre, facile d’accès. Quant à ses disques de freinage, ils offrent une puissance de freinage constante. Son design est trop conventionnel à votre goût ? Optez alors pour la version cadre classique avec batterie intégrée dont les lignes sont plus dynamiques ! »

Le prix: 2949 francs
Le plus: Un prix très raisonnable
Le moins: Un modèle plutôt féminin.

 

 

 

 Frédéric Rein

0 Commentaire

Pour commenter